Un restaurant authentique et responsable en Corse du Sud

Restaurant à la cuisine identitaire et durable, Hôtel de luxe U Capu Biancu en Corse du Sud Bonifacio ©IanAbela

Une cuisine identitaire et durable !

La cuisine d’U Capu Biancu lui ressemble terriblement ! Comme lui, elle est engagée. Engagée durablement. Elle s’invente au rythme des saisons, des marchés, des pêches. S’adapte à notre potager, à nos poules, à la récolte du jour. Se réserve quand vient le soir. Evitant ainsi tout excès et gâchis alimentaire. Spontanée, elle se décline en menus éphémères : trois entrées, trois plats et trois desserts différents chaque jour qui préservent ainsi la fraîcheur des saveurs de Corse, et tiennent en alerte les appétits gourmands.

La cuisine d’U Capu Biancu est comme lui : elle vit !

Elle vit à la mode de chez nous : au petit-déjeuner, les spécialités maison à partir d’ingrédients frais tels que nos pains, brioches au beurre, cakes salés ou sucrés, salades de fruits, compotes, omelettes, yaourts et confitures, s’allient à une production insulaire composée de miels AOC, de charcuteries ou encore de fromages.

Elle vit à la mode méditerranéenne, s’enrobant d’huile d’olive, de nepita ou d’erba barona, s’habillant de fruits et légumes croquants et colorés, s’imprégnant du soleil de Corse et du sel de Méditerranée.

Elle vit en mode chic et simple à la paillotte, lieu exceptionnel ouvert sur la Méditerranée. 

Elle vit en mode « secret », au frais dans la cave où les meilleurs cépages (principalement cultivés en biodynamie) de la région coudoient quelques grands crus d’ailleurs. Oui, la cave… Cœur qui bat au rythme du restaurant, du bar, de la paillotte et des dégustations. Artère discrète mais non moins éminente qui véhicule la philosophie locavoriste d’U Capu Biancu.

Goûter la cuisine d’U Capu Biancu c’est goûter le fruit des éleveurs, maraîchers et autres producteurs de l’île de Corse. C’est tenter une Capu expérience, tel un apérosé intimiste. C’est respecter les ressources, préserver l’environnement et un équilibre salutaire. Oui, la cuisine d’U Capu Biancu est comme lui, définitivement engagée !

Maître Restaurateur 
El Hadji Gadio - Chef du restaurant de l'Hôtel U Capu Biancu 

Portrait du chef

Gadio El Hadji, une cuisine « black, blanc, cœur » 

La cuisine de Gadio ? C’est un pays ! Ni plus ni moins ! Un pays qui n’est ni le Sénégal dont le chef est originaire, ni la France où il s’est perfectionné. Ni même la Corse d’ailleurs, qu’il habite pourtant depuis plus de vingt ans. Non, elle est un pays inconnu. Le fruit d’un métissage de saveurs universelles. Elle est… le monde !

L’homme ne suit qu’une seule et même recette, celle de l’instinct et du cœur. Elle lui dicte les alliances et les proportions. Elle l’amène à essayer, innover, créer. Bien sûr, cette recette s’appuie sur l’expérience. Celle d’un enfant d’abord, qui « traînait » volontiers dans les boubous de sa mère lorsque celle-ci s’affairait en cuisine. Celle d’un étudiant ensuite, formé à Dakar puis à Paris. Celle d’un commis, occupé à apprendre de ses pairs comme on apprend de son père. Absorbé par le moindre de leurs gestes, la moindre expérimentation. Et enfin celle d’un chef qui s’est révélé au sein de notre hôtel 4 étoiles à Bonifacio.
Pourtant, il y a dix-neuf ans, il a fallu en trouver des  arguments pour le convaincre de reprendre les rênes de notre restaurant gastronomique et d’enfiler la toque ! « J’étais trop jeune, confie-t-il. Trop jeune pour abandonner la fête, les sorties et les copains. Trop jeune pour endosser pareilles responsabilités, même si je savais diriger une brigade et gérer une cuisine ! » Et puis la chose s’est faite. Naturellement. Et aujourd’hui nos fourneaux fleurent bon les épices et les aromates. Exhalent les parfums exotiques et les saveurs exceptionnelles. Accouchent de mets précieux et raffinés qui tous, qu’on en jouisse au restaurant ou à la paillote, portent l’empreinte identitaire de Gadio El Hadji.