U Capu Biancu
fr en
Fermer
 
Lorsqu’on prend le commandement d’un service de restauration tel celui de l’hôtel U Capu Biancu, on peut craindre de traverser quelques tempêtes et d’être légèrement balloté. Enfin… pour qui n’a pas d’expérience en la matière. Jean-Marc Culioli, lui, en a à revendre de l’expérience ! Et ça tombe bien parce que c’est lui, justement, qui prend la relève. Vanessa a décidé de mettre « sac à terre » pour suivre une formation en œnologie. Elle garde tout de même un pied à bord, du côté de la cave où elle continue d’officier au milieu des meilleurs crus de la région et d’ailleurs. Et c’est donc Jean-Marc Culioli qui dorénavant tient le gouvernail.

Avant d’être capitaine, il faut êtrematelot

Quand on connait Jean-Marc, la première chose qui vient à l’esprit c’est… la mer ! Et pour cause ! L’homme est un passionné de nautisme que les vents ont mené de Paris (d’où il gérait l’informatique du port autonome de Marseille), à la proue de l’hôtel U Capu Biancu à Bonifacio. En véritable navigateur, l’homme a écumé les mers et les océans : la Méditerranée sur laquelle il a « skippé » le Boston Whaler d’U Capu Biancu, les Caraïbes où il a fait escale (au Venezuela plus précisément) pour diriger un tour-opérateur, le Pacifique qu’il a traversé en voilier des îles Marquises aux Fidji et l’océan Indien. Et c’est sur l’île de La Réunion que le marin a jeté l’ancre pour se lancer dans une nouvelle aventure : la restauration !

 

Prise de commandement à bord d'U Capu Biancu ! U Capu Biancu

De la mer à larestauration

Cette aventure a duré 10 ans ! 10 ans au cours desquels Jean-Marc avec un ami skipper a d’abord ouvert un bar de plage, ambiance cocktails, musique et cocotiers. Puis, attrait du service et de la bonne chère oblige, il a ouvert un restaurant de cuisine traditionnelle. Puis un autre, de cuisine semi-gastronomique. Puis encore un autre, de cuisine créole. Et pour boucler la boucle réunionnaise, il a repris le club house d’un golf qu’il privatisait pour des banquets et autres événements. Au total cinq établissements et quelques cent mille couverts par an ! On l’imagine : l’aventure s’est transformée en passion et l’apprentissage en expertise.

 

Prise de commandement à bord d'U Capu Biancu ! U Capu Biancu

D’une île àl’autre

« Mon cœur est dans l’eau » aime à dire Jean-Marc. Il est aussi en Corse. Normal, Jean-Marc est un enfant du pays. C’est donc ici que notre marin devenu un professionnel de la restauration a souhaité continuer ce métier, « certes astreignant, mais tellement passionnant », à partager son expérience, et à ressentir « le plaisir de faire plaisir ». Il a donc ouvert une paillotte sur la plage de Palombagggia, a pris les commandes des restaurants d’un établissement hôtelier avant de prendre celle du service restauration de l’hôtel U Capu Biancu qu’il connait bien. Oui, Jean-Marc Culioli a pas mal bourlingué. Oui, il a déjà vécu cent mille vies. Oui, il saura garder le cap de notre restaurant et de notre paillotte. Et oui, nous avons hâte de vous le présenter !

 

Prise de commandement à bord d'U Capu Biancu ! U Capu Biancu