U Capu Biancu
Fermer

A festa di aNazione

Certains peuvent penser que la Corse n’est pas une nation. Or, vous… vous qui êtes des fidèles de l’hôtel U Capu Biancu, vous qui connaissez et partagez notre philosophie, notre amour pour cette petite île du bout du monde, vous savez, n’est-ce pas ? Mieux encore, vous comprenez…

Un peud’histoire

Remontons en 1729. La Corse est sous domination génoise. Or, la révolte gronde, d’abord dans la région du Boziu puis dans toute la Corse. Décembre 1730, la rébellion s'organise et les combats font rage : il faut chasser l'occupant ! Mais Gênes appelle ses alliés, la France et l’Autriche, à la rescousse. En vain… 30 janvier 1735, les tentatives militaires pour reconquérir la Corse prennent fin avec l'adoption d'un règlement établissant la séparation définitive de la Corse d'avec Gênes.

A festa di a Nazione U Capu Biancu

La Corse placée sous la protection de la ViergeMarie

« Au nom de la Très Sainte Trinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, de l'immaculée Conception de la Vierge Marie, sous la protection de la Sainte Mère Avocate, nous élisons, pour la protection de notre patrie et de tout le royaume l'Immaculée conception de la Vierge Marie (…) » Avec ces mots, la Corse et ses généraux proclament donc leur indépendance vis-à-vis de Gênes, et se placent sous la protection de la Vierge Marie. La date du 8 décembre est choisie comme fête nationale et le Dio vi salvi Regina, chant à la gloire de la Vierge Marie, devient l’hymne national.

A festa di a Nazione U Capu Biancu

8 décembre : a Festa di aNazione

A festa di a Nazione U Capu Biancu